Tout savoir sur votre compteur d’électricité 

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu'à 164€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée sans coupure d'électricité
* Prix d'un appel local - Ouvert du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et Samedi de 10h à 15h.
Compteur d’électricité

Le compteur d’électricité constitue un élément central de votre installation électrique. Bien en connaître les caractéristiques vous permettra donc de mieux maîtrisermaitriser votre budget énergétique. Voici un guide pour réduire votre consommation.

Comment fonctionne un compteur électrique ? 

Un compteur d’électricité a pour fonction principale de mesurer la quantité d’énergie utilisée par un foyer ou une entreprise. Il permet notamment à votre opérateur d’établir une facture à partir de votre consommation électrique effective. En France, cette dernière est toujours exprimée dans une unité spécifique, le kilowattheure (kWh).

Pour un ménage, le niveau de consommation électrique dépendra notamment :

  • Du nombre d’appareils électriques présents dans le logement ;
  • De la puissance de ces mêmes appareils. Elle est exprimée en watts (W) ;
  • De leur durée d’utilisation. 

Contrairement à une idée reçue, votre opérateur énergétique n’est pas propriétaire de votre compteur électrique. Il est en réalité la propriété du gestionnaire du réseau, à savoir – pour l’immense majorité du territoire – Enedis (ex ERDF). Seuls les techniciens du gestionnaire de réseau  Enedisde cette entreprise sont habilités à intervenir sur les compteurs, dans le cadre d’un relevé, d’un remplacement ou d’une réparation.

Les 3 types de compteurs électriques

En France, plusieurs types de compteurs électriques coexistent. Ils sont au nombre de trois.

  • Le compteur électromagnétique : reconnaissable par sa forme carrée et sa couleur bleue ou noire, il s’agit du plus ancien modèle de compteur. Sa première version remonte en effet à la fin du XIXe siècle ! Sur un compteur de ce type, un disque tourne à une vitesse proportionnelle à l’énergie consommée. Plus la rotation est rapide, plus la consommation du foyer est élevée.  Dans le cas d’une option « heures pleines – heures creuses », deux disques sont présents. Il est voué à disparaître complètement ;
  • Le compteur électronique : il s’agit de la deuxième génération de compteurs, installée dans les logements français dans la seconde moitié du XXe siècle. Le compteur électronique ne possède pas de disque tournant. Les informations de consommation associées au foyer sont affichées sur un petit écran. Il est progressivement remplacé par le compteur Linky ;
  • Le compteur Linky : déployé par Enedis à partir de 2016, il est aujourd’hui largement répandu. En 2022, environ 90% des foyers français80 % des Français sont en effet équipés d’un compteur intelligent Linky. L’un des principaux avantages de ce type de compteur ? Il est capable de communiquer en temps réel les données de consommation. Grâce à lui, la plupart des interventions techniques peuvent en outre être effectuées à distance. 

Où se situe le compteur d’électricité ? 

Dans l’immense majorité des cas, un compteur d’électricité se situe au sein même du logement. Il est ainsi fréquemment installé à l’entrée du logement, dans le garage ou dans la cave. Si vous habitez dans un immeuble, les compteurs sont souvent regroupés dans un même lieu, un local technique par exemple. 

Vous ne souhaitez pas confondre votre compteur avec celui du voisin ? C’est très simple !

  • Vous ne possédez pas de contrat d’électricité : lL’ancien occupant du logement et le gestionnaire du réseau seront en mesure de vous communiquer le numéro de votre compteur.
  • Vous possédez un contrat d’électricité : munissez-vous d’une de vos factures d’énergie énergétiques. Vous y trouverez le numéro de matricule de votre compteur. Pour les compteurs électroniques, il correspond auxdes trois derniers chiffres du groupe de six chiffres. Pour les compteurs électromagnétiques, il s’agit des trois derniers chiffres. Pour un compteurcollateur Linky, il s’agit des 3 chiffres placés en position 10, 11 et 12 de la suite de 14 chiffres.

Bon à savoir :  Faut-il opter pour un compteur monophasé ou triphasé ? 

En France, il existe deux grands types de compteurs : les compteurs monophasés et les compteurs triphasés. Plus répandus, les premiers sont notamment reconnus pour leur fiabilité ou leur stabilité. Disponibles à partir d’une puissance de 9 kVA, les compteurs triphasés permettent quant à eux une meilleure distribution plus puissante de l’électricité dans les logements de grande superficie ou à forts besoins énergétiques. En contrepartie, ils sont parfois moins stables.

Comment mettre en marche son compteur  ? 

La mise en marche de votre compteur électrique dépendra principalement de votre situation. La procédure différera si vous emménagez dans un nouveau logement ou si vous faites construire un logement neuf. 

Ouvrir un compteur dans le cadre d’un déménagement

La mise en marche de votre compteur doit être sollicitée auprès de votre fournisseur d’électricité. Elle sera programmée lors de l’ouverture de votre nouvel abonnement énergétique. Si vous souhaitez disposer d’électricité le jour de votre emménagement, pensez à effectuer cette démarche en avance. Un délai de trois semaines estsemble opportun. 

Effectuée par Enedis, la mise en service de votre compteur vous coûteracoutera 14,18 €. Elle sera effective sous 5 jours ouvrés après votre demande. Si vous souhaitez une mise en service « Express » sous 2 jours ouvrés, prévoyez un surplus de 38,35 €. 

Raccorder un compteur d’un logement en construction 

Vous souhaitez installer un compteur électrique pour votre logement en cours de construction ? Voici les démarches à suivre :

  • La demande de raccordement : eElle pourra être sollicitée en ligne auprès d’Enedis. Lors de cette étape, plusieurs informations vous seront demandées : l’extrait de cadastre, l’autorisation d’urbanisme et le plan de masse effectué par un architecte ;. 
  • L’envoi du devis : lLe gestionnaire du réseau vous communiquera une solution technique de raccordement. Elle tiendra notamment compte de la distance séparant votre logement du réseau de distribution et de la puissance de compteur nécessaire. L’accord sera formalisé par la signature du devis et le paiement d’un premier acompte ;.
  • Les travaux de raccordement : pPlace désormais aux travaux, dans le respect des consignes techniques et administratives en vigueur. À l’issue du chantier, votre compteur sera techniquement raccordé au réseau de distribution d’électricité français. Vous connaîtrez par ailleurs votre numéro de Point de Livraison (PDL) ;.
  • La souscription à un fournisseur d’énergie : aAprès avoir réglé votre facture auprès d’Enedis, il ne vous restera plus qu’à sélectionner l’offre énergétique convenant le mieux à vos besoins.

Approuvés par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), les tarifs de raccordement varient selon la solution technique mise en place. Prévoyez entre 300€ et 2000€environ 2000 € de dépenses.

Le prix de la mise en service initiale du compteur sera quant à lui de 50,65 €. L’opération sera réalisée sous 10 jours ouvrés par Enedis. Pour une ouverture express sous 5 jours, un surcoûtsurcout de 38,35 € vous sera facturé.

Comment effectuer le relevé d’un compteur ? 

L’index de votre compteur vous permettra de suivre au plus près votre consommation énergétique. Un relevé pourra également être nécessaire lors d’un emménagement ou d’un changement de fournisseur d’électricité. Voici comment procéder, en fonction du type de compteur dont vous disposez. 

Le relevé sur un compteur électromagnétique

Dans cette configuration, difficile de vous tromper ! L’index de votre compteur correspond aux chiffres sur fond noir. Ne prenez pas en compte les chiffres sur fond rouge. 

Dans le cas d’un abonnement « Heures Pleines – Heures Creuses » , relevez la série de chiffres des deux cadrans de votre compteur. La première correspond à votre consommation en Heures Pleines (HP). La seconde correspond à votre consommation en Heures Creuses (HC).

Le relevé sur un compteur électronique 

Vous disposez d’un abonnement de type « base » ? Appuyez sur le bouton « D » (défilement) de votre compteur jusqu’à obtenir l’index de consommation de votre logement.

Vous avez un contrat de type « Heures Pleines – Heures Creuses » ? Appuyez sur le bouton « D » et notez la série de chiffres associés à la tranche horaire « Heures Pleines ». Appuyez de nouveau sur le bouton « D » et relevez la série de chiffres associés à la tranche horaire « Heures Creuses ».

Le relevé sur un compteur communiquant Linky 

Le relevé d’index sur un compteur Linky suit un processus similaire. Pour obtenir votre consommation, il vous suffira d’appuyer une fois sur le bouton « + » du boîtier. En option « Heures Pleines – Heures Creuses », ce même bouton vous permettra d’afficher les informations de consommation en fonction des tranches horaires prévues par votre contrat.

Bon à savoir : Les différents types de relevés d’index

Réalisé tous les six mois environ, l’index réel est nécessairement effectué par un technicien Enedis. Son passage vous est notifié par courrier. L’index intermédiaire correspond à une approximation de consommation basée sur l’historique énergétique du logement. Il permet d’établir des factures intermédiaires au plus près de la consommation effective du foyer. L’auto-relèverelevé est quant à elleeffectuéelui effectué par un particulier dans le cadre d’un litige par exemple.

Comment modifier l’option tarifaire et la puissance de son compteur ?

Tout compteur électrique est associé à une puissance et à une option tarifaire. Ces deux caractéristiques impactent grandement le montant de vos factures énergétiques. Si vous souhaitez maîtrisermaitriser votre budget, il est donc essentiel de savoir comment les modifier.

La puissance électrique d’un compteur

Exprimée en kVA, la puissance d’un compteur correspond au nombre de watts (W) qu’il est capable de soutirer au réseau électrique en un instant M. Un compteur de 6 kVA pourra ainsi supporter une puissance cumulée de 6000 W, ou 6 kW.

En France, pour les particuliers, la puissance des compteurs électriques est généralement comprise entre 3 kVA et 12 kVA. Il est néanmoins possible de bénéficier d’une puissance de 36 KVA maximum. 

À titre d’information, voici les tarifs « base » pratiqués par EDF en fonction de la puissance souscrite de compteur. Comme vous pouvez le constater, cette dernière impacte aussi bien le prix de l’abonnement que celui du kWh d’électricité. 

 Tarif Bleu – EDF

3 kVA6 kVA12 kVA18 kVA36 kVA
Prix de l’abonnement mensuel €TTC8,7411,4717,1222,5939,81
Prix du kWh €TTC0,15580,15580,16050,16050,1605

L’option tarifaire d’un compteur

L’option tarifaire associée à votre compteur décrit la façon dont sera calculé le prix du kWh d’électricité. En France, deux options principales existent :

  • Dans l’option « Base » : le prix de l’électricité est constant au fil de la journée. Il est défini par contrat, mais peut être réévalué au cours de l’année ;. 
  • Dans l’option « Heures pleines – Heures Creuses » : le prix du kWh varie dans la journée. Il est avantageux pendant les 8 heures creuses, désavantageux pendant les 16 heures pleines. Les périodes d’heures creuses sont généralement nocturnes. Cette tarification double de l’électricité explique pourquoi l‘on retrouvait deux disques tournants sur les anciens compteurs mécaniques. 

Connaître son option tarifaire est important, puisqu’elle détermine directement le prix de l’électricité et le montant de l’abonnement. Pour une même puissance de compteur et un même opérateur, les tarifs varient. En voici un exemple :

 Tarif Bleu – EDF

Option BaseOption Heures Pleines – Heures Creuses
Prix mensuel de l’abonnement €TTCPrix du kWh €TTCPrix mensuel de l’abonnement €TTCPrix du kWh en HP €TTCPrix du kWh en HC €TTC
11,47 0.155812.15 0.1821 0.1360 

Comment changer les caractéristiques de son compteur ?

Vous avez nécessairement choisi la puissance de votre compteur et l’option tarifaire au moment de la souscription de votre abonnement. Vous retrouverez donc ces données dans votre contrat, sur vos factures d’électricité, mais également en ligne, sur votre espace personnel.

Vous souhaitez changer de puissance ou modifier votre option tarifaire ? Rien de plus simple, il vous suffira de prendre contact avec votre fournisseur énergétique. Si vous disposez d’un compteur Linky, l’opération pourra être effectuée à distance. Si vous êtes équipé d’un compteur d’ancienne génération, l’intervention d’un technicien Enedis pourra être nécessaire. 

Les trois points clés à retenir :

  • Le compteur électrique permet de mesurer précisément la consommation énergétique d’un foyer. Elle est exprimée en kWh.
  • Aujourd’hui, 9 foyers français8 Français sur 10 sont équipés d’un compteur Linky. Sous certaines conditions, il est néanmoins possible de conserver son compteur électronique ou électromécanique.
  • Un compteur électrique est toujours associé à une puissance et à une option tarifaire. Ces données sont fondamentales, puisqu’elles impactent le montant des factures énergétiques.