Compteur Linky : installation, avantages et refus

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu'à 164€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée sans coupure d'électricité
* Prix d'un appel local - Ouvert du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et Samedi de 10h à 15h.
Compteur Linky

Après avoir tant fait parler de lui, le compteur Linky est aujourd’hui solidement implanté sur le territoire. Ses avantages sont-ils à même de convaincre les ménages français ? Ce petit guide vous aidera à vous faire votre propre opinion. 

Tout savoir sur le compteur Linky

Qu’est-ce qu’un compteur Linky ? 

Déployé par Enedis depuis 2015, le compteur intelligent Linky remplace progressivement les compteurs d’électricité électromagnétiques et électroniques.

À l’image des compteurs d’ancienne génération, le compteur Linky a pour fonction principale d’enregistrer la consommation énergétique des particuliers et des professionnels. Son atout principal ? En tant que compteur communicant, il possède la particularité de pouvoir transmettre en temps réel les informations de consommation à Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité. C’est un avantage indéniable pour le consommateur. Nous y reviendrons plus tard. 

Depuis quand existe-t-il ? 

Le développement de Linky repose en grande partie sur la directive européenne de juillet 2009 relative aux règles communes pour le marché intérieur de l’électricité. Celle-ci indiquait notamment :

« Les États membres veillent à la mise en place de systèmes intelligents de mesure qui favorisent la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité[…] Si la mise en place de compteurs intelligents donne lieu à une évaluation favorable, au moins 80 % des clients seront équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici à 2020

Deux ans plus tard, suite à plusieurs expériences locales de déploiement du compteur, le gouvernement français autorise sa généralisation auprès du public français. En septembre 2011, Eric Besson, alors ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, déclarait :

« Oui, le Gouvernement a décidé la généralisation du compteur « Linky » qu’a expérimenté avec succès ERDF pendant un an […]. Le constat est très clair : l’expérimentation a été un succès […]. Forts de ces résultats, tant la CRE que le « comité Linky » ont recommandé au Gouvernement la généralisation du compteur, dont le déploiement va profiter en tout premier lieu au consommateur. Ce nouveau compteur va faciliter la vie des Français et leur permettre d’être acteurs de leur consommation

Le 17 août 2015, la loi relative à « la transition énergétique pour la croissance verte » invite les gestionnaires des réseaux publics d’électricité à communiquer aux consommateurs les données de comptage issues des compteurs communicants. L’aventure Linky était officiellement lancée.

Bon à savoir : qui fabrique les compteurs Linky ? 

Les compteurs Linky sont assemblés par différents constructeurs. Il s’agit par exemple de l’Américain Itron, de l’entreprise suisse Landis + Gyr, de l’Allemand Ester et de l’Espagnol Ziv, mais également de Maec et de Sagemcom, deux sociétés françaises.

À quoi ressemble un compteur Linky ? 

Le compteur Linky se reconnaît facilement par sa forme rectangulaire et sa couleur vert fluo. En voici les principaux composants. 

1 – Indicateur lumineux orange : il clignote en fonction du niveau d’énergie consommée. Plus la consommation est importante, plus le voyant clignote rapidement. 

2 – Afficheur : c’est l’écran de contrôle permettant d’accéder aux différentes informations enregistrées dans le compteur (puissance, consommation, option tarifaire, etc.).

3 – Touches de défilement : les touches « + » et « – » font défiler les différents paramètres.

4 – Numéro de compteur : une information essentielle à connaître en cas de déménagement ou de changement de fournisseur d’électricité.

5 – Clips d’ouverture du capot : il permet d’accéder au contact sec, au fusible et à la téléinformation client. Ces éléments doivent uniquement être manipulés par un technicien habilité. 

6 – Voyant lumineux vert : s’il s’allume, cela signifie que le compteur est coupé. Cela peut survenir en cas de disjonction ou lors de la mise en service du compteur.

Comment se déroule l’installation d’un compteur Linky ?

Un déploiement bien avancé

Dans l’immense majorité des zones géographiques, le déploiement des compteurs Linky a déjà été effectué. Selon les données communiquées par le gestionnaire du réseau, environ 90 % de la population est aujourd’hui équipée d’un compteur Linky. Cela représente environ 35 millions de ménages. Enedis poursuivra en 2022 l’installation de cette solution technique. 

Vous faites partie des 10 % des ménages ne disposant pas d’un compteur intelligent ? Cette carte virtuelle vous permettra de suivre l’avancée, commune par commune, du déploiement des compteurs Linky à travers le territoire. Pour connaître la date d’installation associée à votre commune de résidence, il vous suffira d’indiquer son code postal dans le champ dédié. 

Le réseau d’électricité de votre commune est géré par une entreprise locale de distribution (ELD) autre qu’Enedis ? Prenez contact avec elle pour être informé de la date d’installation. 

Comment est-on prévenu de l’installation ?

Vous serez informé par e-mail ou par courrier approximativement 30 jours avant la pose de votre compteur Linky. Quelques jours avant l’intervention, Enedis vous confirmera la date et l’heure du rendez-vous. Puisque le compteur intelligent sera installé au même endroit que votre ancien compteur, votre présence n’est pas requise, sauf si le compteur est situé à l’intérieur de votre logement. 

La durée de l’intervention est estimée à 30 minutes environ. Elle entraîne une coupure temporaire de l’électricité. 

Peut-on refuser l’installation d’un compteur Linky ?

Le compteur électrique associé à votre logement ne vous appartient pas. Vous n’avez donc pas le droit de vous opposer à l’installation d’un compteur Linky. La loi de transition énergétique du 17 août 2015 précise ainsi : 

« Les propriétaires et les syndics de copropriété doivent permettre aux opérateurs des distributeurs d’électricité et aux opérateurs des sociétés agissant pour leur compte d’accéder aux ouvrages relatifs à la distribution d’électricité».

Les modèles de lettre de refus que vous trouverez sur Internet n’ont à ce titre aucune valeur juridique.

Quels sont les principaux avantages d’un compteur Linky ?

Les raisons expliquant le succès des compteurs Linky sont nombreuses. Voici les principales.

Les avantages du compteur Linky pour le consommateur

  • Le compteur Linky relève les données de consommation de façon automatique et les transmet au gestionnaire du réseau. Les passages des techniciens Enedis seront donc moins fréquents.
  • Les relevés à distance permettent d’établir des factures sur des données de consommation réelles, et non plus estimées comme auparavant.
  • Les ménages équipés d’un compteur Linky peuvent suivre en temps réel l’évolution de leur consommation d’électricité. Depuis leur espace personnel, ils ont par conséquent la possibilité de mieux gérer leurs habitudes de consommation. 
  • La majorité des interventions peuvent être effectuées à distance, sans contrainte de présence pour le client. C’est par exemple le cas des relevés de compteur, des changements d’offre tarifaire, de la mise en service ou de la modification de la puissance du compteur. 
  • Avec un compteur Linky, le délai de ces interventions est réduit de 5 jours à 24 heures seulement.
  • Il facilite l’émergence de services de pilotage de la consommation et permet de décaler la consommation à des heures spécifiques (borne de recharge pour véhicule électrique, ballon d’eau chaude, etc.)
  • Linky est également intéressant pour les particuliers produisant leur électricité à partir de panneaux photovoltaïques. Il permet en effet de regrouper sur un même compteur les données de consommation et les données de production. Auparavant, deux compteurs distincts étaient nécessaires. 

Les avantages du compteur Linky pour le gestionnaire du réseau 

  • Le compteur Linky offre à Enedis un tableau plus précis des flux d’électricité circulant sur le réseau de distribution. Sur le moyen terme, le gestionnaire pourra ainsi en adapter le fonctionnement et diagnostiquer plus rapidement ses dysfonctionnements. 
  • Cette compréhension plus fine du réseau facilitera par ailleurs l’intégration des énergies renouvelables. 
  • Linky limite les risques de fraude sur compteur et les litiges de facturation.

Pourquoi le compteur Linky a-t-il suscité autant de débats ? 

S’il est aujourd’hui solidement implanté sur le territoire français, le compteur Linky a créé bien des polémiques depuis son lancement en 2015. Ces informations vous permettront de démêler le vrai du faux. 

La question de la protection des données

Le compteur Linky est capable de transmettre en temps réel les données de consommation d’un ménage. En filigrane, des données à caractère personnel sont donc nécessairement transmises à Enedis : heure du lever, nombre d’occupants, présence ou non dans le logement, période de vacances, etc. Selon certains, cette collecte d’informations favoriserait le profilage. 

En 2017, Philippe Monloubou, président du directoire du réseau de distribution d’électricité Enedis, se voulait rassurant :

« Non seulement les consommateurs restent propriétaires des données et peuvent en disposer comme ils le souhaitent, mais Linky est labellisé par l’Agence nationale de la sécurité informatique (ANSSI) ».

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés de France) précise :

« La collecte de ces données de consommation fines (horaires et/ou à la demi-heure) par le gestionnaire du réseau de distribution (Enedis ou GRDF) n’est pas automatique. Ainsi, le gestionnaire du réseau de distribution ne collecte pas par défaut les données de consommation détaillées de l’ensemble des foyers français. En effet, ces données de consommation fines (horaires et/ou à la demi-heure) ne sont collectées qu’avec l’accord de l’usager ou, de manière ponctuelle, lorsqu’elles sont nécessaires à l’accomplissement des missions de service public. »

Des risques pour la santé ?

À l’image des antennes-relais, du WiFi ou de la 5G, les compteurs Linky inquiètent certaines associations de défense des consommateurs. La question sous-jacente est la suivante : ces nouvelles technologies seraient-elles susceptibles de créer des problèmes de santé publique ? 

Les compteurs communicants reposent sur le système de «courant porteur en ligne» (CPL). Ce dernier permet la transmission de signaux électriques à partir de câbles électriques traditionnels. Selon certains, en raison du risque d’exposition aux ondes associé, les compteurs Linky ne peuvent pas être considérés comme inoffensifs.

Bon à savoir : et quid des incendies ?

Selon Enedis, aucun incendie ne serait directement imputable aux compteurs Linky. Un défaut d’installation pourrait cependant engendrer un départ de feu. 

Selon l’ANFR (Agence nationale des fréquences), ces craintes sont largement surévaluées : 

« Les niveaux de champ magnétique maximal mesurés à 20 cm des compteurs varient entre 0,01 μT et 0,05 μT, c’est-à-dire entre 100 et 600 fois moins que la valeur limite réglementaire de 6,25 μT dans cette bande de fréquence. Les niveaux de champ électrique maximal mesurés à 20 cm des compteurs varient entre 0,25 et 1 V/m, c’est-à-dire entre 80 et 350 fois moins que la valeur limite réglementaire de 87 V/m dans cette bande de fréquence. »

Un dispositif trop onéreux pour le consommateur ?

L’installation d’un compteur Linky n’est pas facturée de façon directe au consommateur. Selon certaines associations, elle le sera néanmoins indirectement, par l’intermédiaire du tarif d’acheminement. D’après certaines sources, le consommateur devra payer 15 euros par an pendant 10 ans pour permettre à Enedis d’installer les compteurs. 

Les trois points clés à retenir :

  • Le déploiement des compteurs Linky est aujourd’hui bien avancé ;
  • Malgré les polémiques, ce compteur intelligent pourrait permettre aux foyers français de gérer plus finement leur consommation en électricité ;
  • Grâce aux compteurs Linky, certaines opérations peuvent désormais être effectuées à distance.